Les dispositifs hybrides de formation, vus du côté des enseignants

Une conférence animée par Daniel Peraya qui lance le cycle 2019/2020 des Confs CAPSULE

Jeudi 14 novembre 2019
Salle RC27 - Bâtiment Atrium - Campus Pierre et Marie Curie - 75005 PARIS

Diffusion en direct à capsule.sorbonne-universite.fr/diffusion

Visionner la captation de la conférence

12h30 : accueil
12h45/13h45 : conférence
13h45/15h : échanges et questions

Résumé

Dans un premier temps, nous définirons le concept de dispositif hybride de formation sur la base des travaux du projet Hy-Sup (Deschryver, Charlier, 2012 ; Peltier, Peraya, 2010) afin de donner un cadre de référence à notre intervention. Nous pourrons de ce point de vue réinterroger les notions de classe inversée. Dans un second temps, nous interrogerons les raisons qui font des dispositifs hybrides l’une des principales modalités d’innovation technopédagogique : quels sont les principaux  avantages et désavantages des dispositifs hybrides de formation pour leur propre pratique d’enseignant ? Quels sont les principaux inconvénients et bénéfices que les enseignants attribuent aux dispositifs hybrides de formation pour l’apprentissage de leurs étudiant(e)s ?
Nous nous baserons sur la littérature existante, mais aussi sur les résultats d’un sondage exploratoire réalisé avec des collègues pour préparer cette intervention.

Références bibliographiques

  • Deschryver, N. et Lebrun, M. (2014). Dispositifs hybrides et apprentissage. Effets perçus par des étudiants et des enseignants du supérieur. Education & Formation, e-301. En ligne
  • Lameul, G., Peltier, C. et Charlier, B., (2014). Dispositifs hybrides de formation et développement professionnel : Effets perçus par des enseignants du supérieur. Education & Formation, e-301.  En ligne
  • Peraya, D. et  Peltier, C. (2010). Typologie des dispositifs hybrides : configurations et types. Dans : N. Deschryver et B. Charlier (Éd.). Dispositifs hybrides, nouvelle perspective pour une pédagogie renouvelée de l’enseignement supérieur. Rapport final, p. 54-86.
  • Peraya, D. (2010). Médias et technologies dans l’apprentissage : apports et conflits. Dans : Charlier, B. et Henri, F. (Éd.). Apprendre avec les technologies, p. 23-34. Paris : Presses universitaires de France. (Apprendre)
  • Peraya, D. (2010), Médiatisation et médiation. Des médias éducatifs aux ENT. Dans : V. Liquète,  (Éd.). Médiations. p. 33-48. Paris : CNRS, 2010. (Les Essentiels d’Hermès)

Biographie

Daniel Peraya

Docteur en Communication, Daniel Peraya est professeur honoraire de l’université de Genève (TECFA, FPSE) depuis 2014. Ses recherches portent sur la communication éducative médiatisée, plus particulièrement dans le cadre des systèmes de formation entièrement ou partiellement à distance aux niveaux supérieur et universitaire. Depuis 1990, il a participé activement au développement de la formation à distance en Suisse notamment, par ses études préalables, à la mise en œuvre du programme fédéral Campus virtuel suisse. Il a coordonné la participation de TECFA à de nombreux projets européens dans le domaine de la formation à distance. Il a assuré, jusqu’en 2014, la responsabilité du Master MALTT (Master of Science in Learning and Teaching Technologies, TECFA) et la direction du Certificat de formation continue en conception et développement de projets en eLearning, ainsi que responsable de la participation de TECFA au programme ACREDITE (AUF, Université Mons, Université de Cergy-Pontoise et Université de Genève).
Il est chercheur associé au Centre interuniversitaire sur la profession enseignante (CRIFPE, Québec) en tant que chercheur international et membre du GRoupe d’études sur la Médiation du Savoir (GReMS, Université catholique de Louvain). Il est co-rédacteur en chef de la revue Distances et médiations des savoirs et participe à plusieurs comités scientifiques de colloques internationaux ainsi qu’à des comités d’experts.

Liens

Page web : https://tecfa.unige.ch/perso/peraya/

Twitter : https://twitter.com/plienad

14-11-2019
Type de rencontre